love_and_peace
Convertisseur Francs CFA <--> Euro
---> Mme CHANTAL NZALIE fait don de jouets aux enfants Fotouni ---- Association Du Bon Oeil (France) -- Merci pour votre soutien <---

Durand Multimdia

Restaurant le CoCotier

NouNou Martine

SOGOTRANS S.A.

Georgette

Windows & Doors

Bazar Maty Service

Hotel Bano Palace

Residence T

Livre d'or de Fotouni.net

 
 

--->Compteur De Visite<---

 

 

 

 

 

Messe de requiem en mémoire de Fo TEMDEMNOU FONDJO MAURICE
Chef supérieur des Fotouni.

ngaleu_eveline

Excellences Chefs traditionnels,
Honorables notables,
Mesdames, Messieurs,
Chers frères et sœurs,
Chers invités,

Nous nous sommes retrouvés aujourd’hui dans cette église pour célébrer le Seigneur et dire à notre façon un au revoir particulier à notre excellence Foo Temdemnou Chef des Fotouni qui nous a quitté depuis plusieurs semaines déjà.

Père Temdemnou, tu as régné sur le village Fotouni pendant cinquante ans ; cinquante années pendant lesquelles tu nous as montré par ta dévotion, ta simplicité et ta prédisposition au service de ta communauté, qu’un chef est un ministre au service des siens. Toujours à la tâche, tu nous faisais comprendre qu’il n’y a pas de moment particulier pour être heureux que le moment présent. Et nous nous souvenons encore de cette semaine que tu as passé parmi nous ici à Paris. Nous avons échangé sur de nombreux sujets et plus précisément sur le devenir de notre village et par la sagesse donc tu débordais, tu nous disais que la vie est pleine de défis et de projets à terminer. Pendant ton règne, tu as surmonté des obstacles pour amener ton peuple vers des lendemains meilleurs. mais il y avait toujours un problème qu’il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer.

Grand frère, la dernière fois que nous nous sommes rencontré, je t’ai trouvé très fatigué et sur ton visage, il y avait de nombreux chemin. En effet je te regardais avec un regard d’enfant et dans notre conversation, tu m’as fait comprendre que ce que j’observais sur ton visage n’était pas des chemins, mais des rides, symbole de plusieurs années de travail, de marque du temps qui ne pardonne pas.

Ces rides, de joies et de peines qui ont laissés leurs traces disent une histoire, des histoires dont toi seul savais raconter. Oui, ces chemins nous disent la joie que tu as su donner et accueillir, le rire de bon cœur dont tu avais l’expression. Ces chemins sont enfin Papa, grand père et grand frère les chemins de la vie. Merci d’avoir vécu, d’avoir rassemblé, aimé et donné.

Au revoir et que la terre de nos ancêtres te soit légère.

La Présidente
Eveline Ngaleu